Comment assurer son automobile avec malus ?

Comment assurer son automobile avec malus ?

La loi est claire et ferme. Elle stipule que tout propriétaire d’un véhicule terrestre motorisé est dans l’obligation d’avoir une assurance auto. Déroger à cette règle expose le contrevenant à de lourdes sanctions. Pourtant, s’il vous arrive l’infortune d’être malussé à répétition, votre assurance peut être résiliée par votre assureur. Et il est difficile pour un conducteur malussé de trouver un assureur. 

Dénichez un assureur spécialisé 

Face au nombre grandissant d’assurés malussés, il est des assureurs qui ont décidé de prendre en charge cette catégorie. Ces assureurs proposent des contrats d’assurance auto adaptés à la circonstance. Selon votre profil, l’assureur vous propose un contrat qui présente un bon rapport garanties/prix. Il faut répéter que tous les profils ne reçoivent pas les mêmes offres, car le niveau de risques n’est pas pareil chez tous les assurés. Tandis que la prime d’assurance a pour coefficient de départ 1, celui d’un assuré avec malus va de 1,25 à 3,50. Dans l’optique de trouver un assureur spécialisé convenable, utilisez un comparateur d’assurances en ligne. Le comparateur vous fournira un devis personnalisé avec les offres les plus avantageuses. Ainsi, vous pourrez choisir l’assureur qui vous convient. Pour assurer votre auto avec malus, découvrez cette assurance pour malussé.

Lire également : Quels sont les risques divers en assurance ?

Le Bureau central de Tarification (BCT)

Si aucun assureur ne veut vous couvrir tout de même, faites recours au Bureau central de Tarification (BCT). Après réception des réponses négatives (le recours nécessite au moins deux refus), vous avez un délai de deux semaines pour saisir le BCT. Ce dernier effectuera les démarches auprès de l’assureur afin qu’il accède à votre demande.

A découvrir également : Quelle est l’importance d’un comparateur d’assurances ?

ARTICLES LIÉS