Comprendre le salaire d’un livreur uber eats: ce qu’il faut savoir

livreur Uber Eats

Depuis quelques années, le métier de livreur prend de plus en plus d’ampleur. L’une des entreprises les plus présentes en France est Uber Eats. Ainsi, on peut bien se demander combien le livreur d’une telle société peut gagner comme salaire. Déjà, il faut partir du principe que le livreur Uber Eats est payé par course. Si vous souhaitez en savoir davantage sur sa rémunération et donc la tarification appliquée par Uber Eats, voici ce qu’il en est.

Uber Eats : ce que vous devez savoir

Uber Eats est une entreprise anglaise s’étant installée sur le marché français en 2016. Elle aura choisi Paris pour proposer ses services aux primes abords avant de s’étendre à d’autres villes de l’hexagone. En effet, Uber Eats est une firme spécialisée dans la livraison de repas.

A lire également : Devenir milliardaire rapidement : stratégies et astuces en 48 heures

Le rôle du livreur qui travaille pour l’entreprise est plutôt simple, il doit livrer les repas aux clients le plus tôt possible. Autant dire qu’être livreur Uber Eats consiste à faire une course contre la montre à chaque livraison.

Pour décrocher un contrat chez Uber Eats, il suffira de vous rendre sur le site internet de l’entreprise en renseignant quelques informations puis certains justificatifs. Il s’agit entre autres d’une photo de profil sur fond clair, d’une pièce d’identité et d’un extrait K-bis.

A voir aussi : Comment faire la trésorerie de son entreprise facilement ?

Pour percevoir son salaire, le livreur devra fournir un RIB. Enfin, il doit se munir d’un sac isotherme de 44 x 35 x 40 cm pour la livraison des commandes.

Le métier de coursier Uber Eats : qu’implique-t-il ?

Globalement, un coursier Uber Eats a pour principale mission de livrer les repas commandés par les clients auprès des restaurants partenaires de l’entreprise. Ainsi, dès qu’un client commande son repas via l’application Uber Eats, le coursier disponible accepte la livraison.

Il doit donc se rendre au restaurant, récupérer le repas puis le livrer au client. Ici, le moyen de livraison va conditionner sa rapidité. Pour optimiser son salaire, le coursier doit être en mesure d’identifier les trajets les moins longs. Ces raccourcis vont lui permettre de livrer plus rapidement les repas, ce qui va peut-être lui garantir des pourboires.

Quel est le salaire d’un coursier Uber Eats ?

livreur Uber Eats

Le salaire d’un coursier Uber Eats n’est pas une modalité fixe. La tarification appliquée au livreur Uber Eats évolue. À titre d’exemple, celle actuelle n’était pas la même pour un contrat signé il y a 4 ans, soit en 2019.

La tarification actuelle à Paris

La ville de livraison conditionne la tarification appliquée au livreur Uber Eats. Pour un contrat signé après le 25 septembre 2019, la course est payée à 2,85 euros. Cette tarification est fixe, quel que soit le cas.

En plus de ce prix fixe, le livreur est payé à 1,90 euro dès qu’il récupère la commande au restaurant. En plus de ces rémunérations, s’ajoute le prix au kilomètre. À Paris, le coursier est payé 0,81 euro par kilomètre parcouru.

La tarification dans les autres villes

Dans les autres villes, la rémunération du livreur reste la même sauf le prix au kilomètre. Il est de 0,76 euro contre 0,81 euro à Paris.

Pour donc estimer le prix d’un coursier Uber Eats, il suffit de le calculer en fonction des modalités précédentes. Vous prendrez en compte la région de livraison et le nombre de livraisons par mois.

Quels autres facteurs influencent le salaire d’un livreur Uber Eats ?

Il existe de nombreux facteurs pouvant influencer le salaire d’un livreur. Dans un premier temps, vous avez le moyen de déplacement. Qu’il s’agisse d’un scooter ou d’un vélo, ce ne sera pas la même vitesse dans les livraisons. Ainsi, il est évident qu’un livreur avec un scooter livre plus vite qu’un autre coursier utilisant un vélo. Notez que les pourboires que peuvent offrir les clients dépendent de votre rapidité.

Ensuite, pendant les heures de pointe, Uber Eats peut proposer des coefficients multiplicateurs. Le but est d’encourager les livreurs disponibles à livrer durant cette période afin de répondre à une demande importante. Parfois, la rémunération de base peut être multipliée par 2.

Si le livreur travaille par mauvais temps, c’est-à-dire sous la pluie par exemple, il peut prétendre à une prime. Elle s’élève à 15 euros par créneau de 3 h. Pour donc calculer la rémunération du coursier, vous prendrez en compte en plus des autres modalités, les pourboires offerts par les clients et les primes proposées par l’entreprise.

Cependant, un livreur Uber Eats est un auto-entrepreneur. En tant que tel, il doit déclarer son chiffre d’affaires pour les impôts. S’il souhaite créer une entreprise, sa forme juridique conditionnera son imposition. Toutefois, l’entrepreneur peut s’orienter vers le statut d’EURL.

ARTICLES LIÉS