Quelle carte graphique pour l’année 2021 ?

La carte graphique, élément essentiel de tout ordinateur, doit être choisie avec soin en fonction des utilisations faites de votre machine. C’est pourquoi nous vous proposons un guide d’achat complet pour vous trouver dans ce marché en constante évolution. Retrouvez notre sélection des meilleures cartes graphiques pour 2021 en fonction de vos besoins, ainsi que des réponses à toutes vos questions sur le sujet.

Les meilleures cartes graphiques : les 3 meilleures cartes graphiques

Nvidia GeForce RTX 3060

  • Full HD sans compromis et 2K 60 IPS
  • Un RTX 3070 moins généreux
  • Mémoire GDDR6 de 8 Go

A découvrir également : Comment débuter dans le trading ?

Nvidia GeForce RTX 3070

  • La carta de referencia para jugar en 2K
  • Equivalente a una RTX 2080 Ti a mitad de precio
  • Mémoire GDDR6 de 8 Go

Nvidia GeForce RTX 3080

  • Choisir la raison de jouer en 4K 60 FPS
  • Moins cher et plus puissant que le RTX 2080 Ti
  • Mémoire GDDR6X de 10 Go

Carte graphique, GPU, carte vidéo… autant de termes qui désignent l’un des éléments les plus importants lorsque vous vous intéressez aux performances d’un ordinateur. Cette carte revêt une importance particulière dans le jeu, mais aussi dans certaines applications très ambitieuses telles que les logiciels de montage vidéo par exemple.

A lire aussi : Cryptomonnaies : 4 raisons incontournables de bien se former avant de se lancer

Comme nous le verrons un peu plus loin, la carte graphique n’est pas indispensable, surtout si vous avez un usage purement bureautique de votre ordinateur.

Mais où sont passé les cartes graphiques en 2021 ?

Disons-le clairement : le marché des cartes graphiques est actuellement secoué par une pénurie sans précédent. Les détaillants reçoivent les cartes dans une pipette et disparaissent en quelques minutes…

En conséquence, les quelques modèles qui arrivent sur les tablettes sont vendus à des prix stratosphériques. Ainsi, une GeForce RTX 3060 se négocie à plus de 700 euros alors qu’elle a été annoncée à 335 euros. Le même constat pour des modèles plus haut de gamme comme le RTX 3080 qui se vendent à plus de 1500 euros. La mise en place d’un PC de jeu est donc une mission très compliquée en ce moment.

Les coupables ? En partie, les tensions d’approvisionnement liées à Covid, mais aussi aux fermes minières de crypto-monnaie qui achètent des GPU en masse. Nvidia a tenté de limiter les dégâts en éclaircissant ses nouvelles puces et en lançant une ligne dédiée au minage, mais ce bloc n’a pas été efficace pour refroidir les mineurs.

Bref, les choses ne vont pas normaliser à court terme. Nous vous conseillons de prendre votre douleur patiemment si vous le pouvez. Pendant ce temps, le cloud gaming peut être une solution intéressante. Toutefois, si vous êtes pressé, vous devrez peut-être payer le prix fort.

La carte graphique la plus puissante (pour le grand public)

Nvidia GeForce RTX 3090

  • Des jeux 4K sans compromis
  • Le plus puissant
  • 24 Go de mémoire GDDR6X

À l’heure actuelle, il s’agit simplement des cartes graphiques grand public les plus puissantes et de celles qui vous offriront les meilleures performances du jeu avec un moniteur 4K.

N’oubliez pas que les modèles les plus « accessibles » de fabricants tiers se négocient actuellement autour de 1700 euros. Par rapport au gain de performances d’environ 10 à 15 % par rapport à un RTX 3080, la 3090 n’offre clairement pas un bon rapport qualité-prix, mais elle conserve sa position de carte graphique la plus performante pour vous offrir une expérience 4K parfaite. Cyberpunk 2077 ne vous effrayera pas, vous pourrez donc en profiter à 4K 60 images par seconde (en activant le DLSS dont nous avons parlé plus tard et sans lancer de rayons, bien sûr).

Le haut de gamme pour jouer en 4K

Nvidia GeForce RTX 3080

  • Choisir la raison de jouer en 4K 60 FPS
  • Moins cher et plus puissant que le RTX 2080 Ti
  • Mémoire GDDR6X de 10 Go

Avec un prix de départ d’environ 800 euros pour la « Founder’s Edition », le RTX 3080 est la carte de référence pour jouer en 4K en excellent état. C’est peut-être l’un des modèles les plus impressionnants de la nouvelle gamme NVIDIA avec des performances vraiment exemplaires.

Nvidia GeForce RTX 3080

Nous pourrons profiter du ray tracing, en 4K à des fréquences plus que correctes. Par rapport au RTX 2080 qu’il remplace, le 3080 est impressionnant avec un rendement en grains allant jusqu’à 80 %. C’est donc la raison choisie pour laquelle les joueurs cherchent à jouer en 4K à 60 FPS sans faire de compromis. Les joies des jeux en monde ouvert s’offrent à vous avec des performances honorables en 4K dans Assassin’s Creed ou Read Dead Redemption 2.

Nvidia GeForce RTX 3080 Ti

  • Jeux 4K en très bon état
  • Silencieux
  • Prix révisé nettement plus élevé

Alors que le RTX 3080 est toujours aussi compliqué à acheter, Nvidia a décidé de sortir une version sur stéroïdes : le RTX 3080 Ti. Il faut donc la même puce GA102, mais elle est équipée de plus d’unités de calcul et surtout de plus de RAM, allant de 10 à 12 Go. Il émerge à mi-chemin entre 3080 et 3090 tant en termes de fonctionnalités que de prix. Dans pratique, cela se traduit par un gain de rendement d’environ 10 % par rapport à la première.

Ce gain est versé. Cependant, en termes de consommation, elle passe à 350 W ! Par conséquent, une alimentation solide sera essentielle. Toute cette chaleur est dissipée avec le même ventilateur que dans le 3080, ce qui signifie que la carte est généralement plus chaude.

Si les performances sont excellentes, le rapport performances/prix de la RTX 3080 Ti est bien pire que celui de sa petite sœur…

AMD Radeon RX 6800 XT L’alternative AMD

  • Performances 4K
  • Ray tracing et
  • retrait 16 Go de mémoire GDDR6

L’AMD RX 6800 XT apporte une nouvelle brise à la gamme du fabricant, qui jusqu’alors était limitée aux modèles d’entrée de gamme et de milieu de gamme. Ce modèle parvient finalement à s’éloigner de l’ogre vert et offre des performances similaires à celles du NVIDIA 3080, un peu plus bas.

Malheureusement, AMD est à la traîne en matière de ray tracing. Les cartes NVIDIA fonctionnent beaucoup mieux dans les titres où cette technologie est utilisée et tirent parti du DLSS, ce qui augmente encore leur efficacité. La RX 6800 XT, proposée pour environ 800 euros, reste une carte très intéressante pour les jeux 4K, mais malheureusement elle ne fera pas le poids si vous voulez profiter du ray tracing.

AMD Radeon RX 6900 XT

  • Parmi les meilleurs résultats sur le marché en tramage…
  • … mais sans lancer de rayons
  • Consommation raisonnable

Si vous êtes vraiment allergique à la marque caméléon et que vous avez un budget très important, la Radeon 6900 XT peut vous intéresser. La puce AMD est la plus musclée de la gamme d’architecture RDNA 2 et est accompagnée de 16 Go de RAM.

Dans le jeu, le RTX 3080 Ti est tout simplement satisfait des titres en rasterisation. C’est excellent, mais le manque de ray tracing et de DLSS est beaucoup plus gênant sur une carte très haut de gamme. À ce prix, nous aimerions pouvoir profiter des dernières technologies de la mode et, malheureusement, ce n’est pas le cas ici. Cela dit, ses performances solides en font un choix intéressant pour les joueurs 4K. Nous avons testé le RX 6900XT dans une version personnalisée produite par MSI.

Le haut de gamme pour jouer en 2K à 144 ou 60 FPS

Nvidia GeForce RTX 3060 Ti

  • Full HD sans compromis et 2K 60 IPS
  • Un RTX 3070 moins généreux
  • Mémoire GDDR6 de 8 Go

Si vous souhaitez jouer aux derniers jeux de mode sur un écran 2K (1440p) à 60 Hz, le nouveau RTX 3060 Ti peut parfaitement répondre à vos besoins. Moins efficace que le RTX 3070 évoqué plus loin, il offre un rapport performances/prix plus intéressant.

Lors de notre test, il nous a convaincus par ses performances, son silence et la suite logicielle habituelle offerte par NVIDIA. Pour environ 500 euros, c’est sans doute la carte la plus intéressante du moment et donne beaucoup d’ombre au RX 6800 d’AMD.

NVIDIA GeForce RTX 3070

  • La carte de référence pour jouer en 2K
  • Équivalent à un RTX 2080 Ti à moitié prix
  • 8 Go de mémoire GDDR6

Prenez les performances d’un RTX 2080 Ti puis divisez son prix par deux, puis vous obtiendrez la RTX 3070. Cette carte sera très pratique à jouer en 2K (1440p) sans compromettre les options graphiques et profiter du lancer de rayons.

Si vous disposez d’un écran 4K, vous pouvez même en profiter, tout en restant raisonnable avec les détails graphiques, bien sûr. Le RTX 3070 est un modèle particulièrement intéressant pour les joueurs exigeants qui n’ont pas forcément un budget énorme. En particulier, il vous permettra de profiter des derniers titres de mode tels que Call Of Duty Warzone et Black Ops en 1440p avec un bon taux de rafraîchissement.

Le milieu de gamme idéal pour une Full HD stable

Nvidia GeForce RTX 3060

  • Bonnes performances en Full HD et WQHD
  • Consommation de contenu
  • Un prix attractif en théorie

Sur le papier, le RTX 3060 était le remplacement du RTX 2060 que nous attendions tous. Ses performances améliorées vous permettent d’exécuter tous les jeux WQHD en bon état et en Full HD à taux de rafraîchissement élevé.

S’il se situe au niveau d’un RTX 2070 en termes d’images par seconde, il parvient cependant à le faire en consommant nettement moins : 170 W contre 230 W pour sa sœur aînée. Parmi les nouveautés intéressantes, nous soulignerons le support de HDMI 2.1 qui plaira à ceux qui ont l’intention de connecter leur PC à un téléviseur.

Rien de révolutionnaire sur cette carte, donc, mais une bonne évolution qui en aurait fait une bonne mise à jour pour tous ceux qui possèdent une GTX 1060, surtout compte tenu du tarif recommandé de 335 euros. Malheureusement, les espoirs sont anéantis par la pénurie de cartes qui fait que le RTX 3060 se vend à environ 700 euros lorsqu’il est en stock.

AMD Radeon RX 6600 XT

    • Full HD en bon état
    • Consommation contrôlée
    • Enfin, une alternative à Nvidia au milieu de gamme

Avec le RX 6600 XT, AMD arrive avec un objectif clair : offrir une carte qui vous permette de jouer en Full HD sans compromis. Il n’est certainement pas aussi attrayant que le 4K ou les taux de rafraîchissement élevés, mais il répond aux besoins de la grande majorité des joueurs jouant à cette résolution.

Et il faut bien avouer qu’à ce stade, le contrat demeure, le RX 6600 XT parvient à atteindre 60 ips avec un niveau de détail supérieur à décent. Il a même le bon goût de le faire avec peu de consommation, ce qui est toujours un plus pour le silence. L’architecture RDNA 2 montre une fois de plus son efficacité.

Bien qu’elle soit en concurrence avec la RTX 3060 en termes de performances pures, la carte reste un niveau en dessous d’un point de vue logiciel. Bien qu’anecdotique, le ray tracing AMD en vaut la peine, mais c’est le DLSS qui manque. Il représente un véritable pas en avant pour garantir une bonne fréquence d’images et constitue un avantage à long terme. AMD a bien introduit son FSR, mais la technologie est encore loin de coïncider avec celle de Nvidia.

Avec son prix public relativement élevé compte tenu de ses performances, cette carte ne nous a convaincus que modérément. Malheureusement, la pénurie actuelle de composants change un peu la donne, et le RX 6600 XT présente un énorme avantage : il est disponible, le tout à un rythme qui n’a pas été doublé. Dans ce contexte, vous serez en mesure de séduire les joueurs pressés jouer en Full HD.

AMD Radeon RX 6600

AMD continue de diminuer l’ADNR 2 avec un 6600 non XT qui vient de remplacer le 5600 XT. L’objectif à montrer est de concurrencer le 3060, avec des performances Full HD correctes et une consommation contrôlée.

Dans la pratique, le contrat est assez accompli, ses performances le placent un peu en dessous de la RTX 3060. Nous pouvons donc lire des titres modernes en Full HD en réduisant un peu le niveau de détail. Comme promis, la consommation ne dépasse pas 100 W sous charge. Une figurine époustouflante qui la rend particulièrement adaptée aux petites boîtes et aux mises à niveau. Une simple alimentation de 450 W n’aura aucun problème à l’alimenter.

Les faiblesses d’AMD restent au niveau logiciel, le FSR est loin d’être au niveau du DLSS de Nvidia et devra se faire sans fonctionnalités très pratiques comme RTX Broadcast.

Disons-le clairement, en temps normal Franchement, le RX 6600 n’aurait pas retenu l’attention de la plupart des joueurs. Mais en ces temps difficiles, c’est sur le papier la carte « moderne » la plus abordable du marché et peut intéresser ceux qui veulent mettre à niveau quelque chose de moins puissant qu’une GTX 1060. Reste la question du prix, théoriquement vendu par 340 €, nous l’avons trouvé un peu en dessous de 600 €…

Le niveau d’entrée pour les petits budgets

C’est une chose déprimante, mais il faut bien le dire : il n’y a plus de nouvelle option abordable pour des cartes graphiques abordables capables d’exécuter des jeux en bon état.

Si votre budget est limité, vous pouvez essayer de vous tourner vers le marché de l’occasion ou investir dans une console à la pointe de la technologie.

Comment choisir sa carte graphique ?

Quelles sont les caractéristiques essentielles d’une carte graphique ?

En ce qui concerne les performances, nous nous intéresserons généralement à la puce intégrée (processeur graphique) de la carte, ainsi qu’à sa mémoire. Par exemple, si vous souhaitez acheter un RTX 3070, quel que soit le fabricant choisi, vous disposerez toujours de la même puce et de la même quantité de mémoire et, par extension, performances similaires.

Un processeur graphique se caractérise généralement par sa fréquence, mais il ne s’agit en aucun cas d’un indicateur fiable de ses performances. À une fréquence équivalente, deux GPU peuvent avoir des performances différentes en raison de leur architecture, du nombre d’unités de calcul, dont certaines peuvent également être dédiées à des utilisations spécifiques telles que le ray tracing dont nous parlerons plus loin. Cette fréquence, définie par le concepteur (NVIDIA ou AMD), peut également être modifiée depuis l’usine par le fabricant (MSI, ASUS, PNY, etc.) et offre ainsi à la carte de meilleures performances que les autres modèles. De même, l’utilisateur final peut modifier cette fréquence pour obtenir de meilleures performances.

La mémoire est également définie par sa fréquence, mais aussi par sa quantité et son type. En général, et très simplifié, plus une carte est haute, plus la quantité de mémoire est importante intégré. Actuellement, la mémoire GDDR6 est la plus répandue et offre des performances conformes à l’utilisation du jeu.

Au-delà de ces données, le refroidissement est également une variable importante à prendre en compte. Tous les fabricants tiers proposent des cartes avec des conceptions spécifiques qui se distinguent souvent des performances de ventilation. De plus, ces efforts de conception sont souvent accompagnés d’un éclairage RVB qui peut vous plaire ou non.

Comme n’importe quel composant de votre ordinateur, la carte graphique chauffe lorsqu’elle est très demandée. Par conséquent, un bon système de refroidissement est essentiel, tant au niveau de la carte que du boîtier. Vous pouvez avoir la meilleure carte ventilée du marché, si votre étui est complètement hermétique, il n’émettra que de l’air chaud.

Enfin, il ne faut pas négliger les dimensions de la carte graphique que vous choisissez de rentrer dans votre étui. En fait, les dernières générations de cartes NVIDIA sont particulièrement impressionnantes et ne sont pas nécessairement compatibles avec tous les boîtes-cadeaux.

Enfin, ne négligez pas la connectivité qui a considérablement évolué ces dernières années. Si nous nous tournons souvent vers le DVI il y a quelques années, il est désormais principalement remplacé par DisplayPort qui prend en charge, dans sa version 1.4, les définitions les plus élevées. Par conséquent, la plupart des cartes en sont équipées, généralement avec quelques ports HDMI supplémentaires.

À quoi sert une carte graphique ?

La carte graphique prend en charge, comme son nom l’indique, la partie graphique de votre ordinateur. C’est elle qui sera chargée de montrer les éléments de votre système d’exploitation, de vos jeux ou de vos séries préférées sur Netflix. Par conséquent, par définition, il est tout aussi important que le processeur ou la carte mère et ne doit pas être négligé lors du montage d’un ordinateur.

Par conséquent, ses performances se traduira par la capacité de votre machine à afficher les jeux de manière optimale, mais aussi les performances globales de l’ordinateur dans les tâches de traitement vidéo par exemple. Comme le processeur, le choix d’une carte graphique doit être effectué en fonction de votre budget et de la façon dont vous utiliserez votre ordinateur.

Ai-je vraiment besoin d’une carte graphique ?

La carte graphique est essentielle au fonctionnement d’un ordinateur de bureau. Le moniteur doit être branché et sans lui, vous ne pourrez pas utiliser votre machine. Il s’agit donc d’un composant à ne pas négliger lors de l’achat de votre ordinateur.

Il est à noter qu’il est possible de monter et d’utiliser un ordinateur « sans » carte graphique. En fait, comme nous l’avons vu dans notre guide d’achat, certains processeurs sont équipés d’une puce graphique intégré . Celles-ci offrent des performances logiquement inférieures, mais parfaitement adaptées à un ordinateur dédié à un usage de bureau ou à des jeux non gourmands. Sans parler des ordinateurs montés pour être utilisés sur des serveurs qui n’ont généralement pas besoin d’écran.

Pénurie de cartes graphiques, où puis-je trouver le stock disponible ?

En fait, depuis l’arrivée des nouvelles GeForce et Radeon… la pénurie est très importante sur le marché des cartes graphiques. En plus de sélectionner un modèle à acheter, vous devez vous assurer qu’il est disponible. Cette pénurie devrait durer au moins la moitié de 2021.

Nous vous conseillons d’examiner attentivement les sites de vente en ligne (Cdiscount, Rue du Commerce, LDLC, Materiel.net, etc.). Il y a souvent un réapprovisionnement et il faut être rapide. Il existe de nombreux sites et Discords qui vous permettent d’être au courant de l’arrivée des stocks (Ctrl Alt Stock, Stock Drops, Bavarnold…). Attention, les actions disparaissent en quelques minutes.

Comment installer une carte graphique ?

Lorsque vous montez votre ordinateur, la carte graphique est généralement le dernier composant que vous installez. L’installation ne peut être plus simple car il suffit de la glisser dans le connecteur PCI Express situé sous votre processeur.

Avant de commencer, commencez par pousser la languette de verrouillage située à l’extrémité droite (1) du connecteur. Vous devrez également retirer les grilles présentes au dos de votre étui en fonction de l’épaisseur de votre carte (2). Selon les cas, ce dernier doit être « cassé » ou dévissé. Enfin, il est nécessaire de retirer la vis située en haut du châssis car nous en viendrons à l’utiliser pour fixer fermement notre carte.

Une fois que tout cela est fait, vous pouvez insérer la carte dans son logement en prenant soin de brancher correctement le connecteur. Appuyez doucement et fermement sur la carte jusqu’à ce que la languette de verrouillage soit complètement enclenchée. Il ne reste plus qu’à visser la vis mentionnée ci-dessus et à fermer votre étui pour profiter de votre nouveau processeur graphique.

Quelles sont les différences entre NVIDIA et AMD ?

NVIDIA et AMD sont les deux seules marques à proposer des puces graphiques grand public (Intel devrait bientôt être disponible). Malgré cela, les deux marques n’étaient pas sur un pied d’égalité, car NVIDIA domine clairement le marché depuis de nombreuses années.

En fait, bien que les architectures soient différentes, l’objectif reste plus ou moins similaire : permettre aux utilisateurs de bénéficier de cartes graphiques hautes performances adaptées à tous les domaines. À ce stade, NVIDIA domine depuis longtemps en proposant les modèles les plus puissants et donc particulièrement populaires auprès des joueurs. Par conséquent, si votre budget est illimité, vous utiliserez certainement un carte NVIDIA.

NVIDIA propose quelques fonctionnalités intéressantes sur ses cartes, notamment le ray tracing dont nous parlerons un peu plus tard, mais aussi le DLSS. Cette technologie d’anticrénelage permet d’obtenir une bonne qualité d’image tout en limitant l’impact sur les performances des cartes grâce à l’apprentissage automatique. Nous profitons donc d’un plus grand nombre d’images par seconde, ce qui donne un peu plus de liberté pour les traitements plus lourds comme le lancer de rayons. Mais attention : cette technologie n’est pas disponible dans tous les jeux.

AMD a su se faire remarquer sur le marché des cartes d’entrée et de milieu de gamme . La marque propose plusieurs références intéressantes qui rivalisent directement avec les modèles les moins chers de son concurrent. Malheureusement, la marque a acquis une mauvaise réputation depuis de nombreuses années, notamment pour ses pilotes moins fonctionnels et moins conviviaux que ses concurrents.

Si les dernières annonces de NVIDIA ont fait beaucoup de bruit cette année avec l’arrivée des cartes RTX 3000, AMD n’est pas en reste et a annoncé quelques références intéressantes qui semblent pouvoir rivaliser avec ses concurrents directs, notamment sur certains modèles haut de gamme. De plus, les nouvelles consoles Sony et Microsoft utilisent des GPU AMD similaires à ceux récemment annoncés pour PC. Par conséquent, on peut s’attendre à ce que certains titres PC en profitent à l’avenir.

Comment se retrouver parmi les marques et les modèles de cartes graphiques ? Design personnalisé ou édition Founders ?

Alors que NVIDIA et AMD conçoivent et distribuent eux-mêmes les puces graphiques, d’autres fabricants vendent les mêmes puces, sur des cartes personnalisées. Vous pouvez donc trouver le RTX 2070 fabriqué par Asus ou le MSI RX 5600 XT sur le marché. La plupart des cartes vendues sont vendues par ces fabricants tiers.

En dépit d’une base définie par AMD ou NVIDIA, les fabricants tiers proposent souvent des fréquences plus élevées sur leurs cartes, un système de refroidissement plus efficace ou une conception différente et lumineuse (si cela est important pour vous).

Ainsi, même si la puce est la même entre deux références RTX 3070, il existe des différences de performances et de refroidissement. Ces différences sont parfois suffisamment importantes pour justifier le prix généralement plus élevé des modèles haut de gamme. Cependant, gardez à l’esprit qu’un RTX 3070 reste un RTX 3070 et que ces différences de performances resteront généralement assez faibles.

Nous vous recommandons donc plutôt de surveiller les performances sonores et ventilées , ce qui aura un impact beaucoup plus important sur le fonctionnement de votre machine au quotidien. Enfin, notons qu’au-delà de l’aspect performance, tous les fabricants n’utilisent pas nécessairement composants de qualité équivalente, il s’agit donc d’un point de terminaison à prendre en compte pour que vous puissiez profiter de votre carte pendant de nombreuses années à venir.

Qu’est-ce que le lancer de rayons ?

Le lancer de rayons (ou « lancer de rayons ») est une nouvelle façon de traiter la lumière dans une image d’ordinateur. Cette technique, loin d’être récente, car elle est utilisée au cinéma en particulier, commence à faire parler les gens à la fois sur PC et sur console. Son seul objectif est d’apporter plus de réalisme à nos jeux préférés en traitant la réalité au plus près de la réalité en termes de lumière et de reflets et surtout en temps réel.

Malheureusement, le ray tracing est gourmand en ressources et c’est pourquoi NVIDIA a intégré des unités de calcul dédiées à ses GPU depuis la série RTX (d’où son nom). Si cette technologie ne fonctionne pas révolutionne le monde du jeu vidéo en ce moment, il semble être le nerf de la guerre entre Sony et Microsoft qui en font la promotion en grande pompe sur leurs nouvelles consoles, dont les GPU sont fournis par… AMD. AMD, qui, avant l’arrivée de son RX 6000, ne supportait tout simplement pas efficacement le ray tracing sur PC.

Quel écran doit être associé à ma carte graphique ?

En examinant notre guide d’achat, vous remarquerez que chaque fois que nous parlons de la définition destinée à l’utilisation de la carte mentionnée dans le jeu. En effet, le choix de votre carte graphique et ses utilisations dépendront également de votre moniteur.

Il est donc contre-productif de vous proposer une GeForce RTX 3090 si vous envisagez d’utiliser votre ordinateur avec un écran Full HD . En fait, une carte moins chère fonctionnera tout aussi bien et vous économiserez de l’argent. De même, choisir un écran 4K 144 Hz avec un RX 570 pour jouer au dernier Assassin’s Creed n’est pas une bonne idée.

En général, il y a 4 points à prendre en compte lors du choix d’un écran, en particulier pour les jeux :

  • Sa définition et sa taille
  • La technologie de votre dalle
  • Votre temps de réponse
  • Votre taux de rafraîchissement

Tout d’ abord, vous devez définir la définition qui vous convient le mieux sur un écran. Plus de pixels signifie plus de « précision » à l’écran, mais aussi plus de puissance nécessaire pour animer vos jeux préférés. Nous parlerons souvent de 1080p, 1440p ou 4K, qui sont les définitions les plus couramment utilisées actuellement. Pour un confort de visionnage correct, et en général, nous vous recommandons de ne pas dépasser 24 pouces pour 1080p, 27 pouces pour 1440p, et de maintenir la 4K pour les grands écrans ou des besoins spécifiques.

Le marché de l’affichage fonctionne principalement 3 types de tuiles : TN, IPS et VA. Pour plus de simplicité, les TN sont les plus réactifs, les IPS sont les plus fidèles et les VA sont les plus contrastés. Chacun a ses propres défauts, mais le marché est principalement divisé entre les dalles IPS et VA. Les carreaux IPS profiteront de couleurs plus claires, mais le contraste et les fuites de lumière seront décevants. Inversement, les dalles VA bénéficieront d’un meilleur contraste, mais souffrent généralement de bavures dans les stades sombres et ont généralement des difficultés avec les transitions noir et blanc. Votre choix dépendra donc de votre utilisation, mais IPS semble être en faveur des joueurs pour le moment.

Le temps de réponse est un élément important à prendre en compte. Avez-vous déjà essayé de connecter votre ordinateur à un téléviseur ? C’est cette latence que nous voulons éviter dans le jeu et que les constructeurs expriment en millisecondes. La norme est désormais de 1 ms pour les jeux exigeants.

Enfin, La fréquence de rafraîchissement caractérise le nombre d’images que le moniteur pourra afficher par seconde. La plupart des écrans classiques offrent une fréquence de 60 Hz, mais il existe désormais des écrans pouvant atteindre plus de 300 Hz. Au-delà de la fluidité de l’écran, une meilleure fréquence permet également une meilleure réactivité. Évidemment, votre ordinateur doit pouvoir fournir à l’écran les deux images par seconde. Cela dépend du type de jeu auquel vous jouez. Si vous jouez principalement en mode FPS multijoueur, nous vous recommandons un écran d’au moins 144 Hz.

En bref, choisissez un écran qui répond à vos besoins (jeux, graphismes, bureau) et qui soit cohérent avec les options de configuration que vous avez choisies. Si votre carte le permet, n’hésitez pas à choisir un moniteur à haute fréquence. Si cette fréquence ne vous intéresse pas, vous pouvez peut-être choisir un écran avec plus d’options ou même une carte graphiques moins chers ?

G-Sync, FreeSync, à quoi ça sert ?

En plus de votre carte graphique, vous cherchez probablement à vous équiper d’un écran pour tirer le meilleur parti de vos jeux préférés. Au cours de vos recherches, vous avez sûrement rencontré plusieurs fois les termes G-Sync ou FreeSync, sans vraiment savoir ce que cela signifie. Nous vous expliquons tout juste en dessous de lui.

Derrière ces deux noms commerciaux se trouvent deux technologies similaires qui peuvent être incluses sous le nom VRR pour Variable Refresh Rate. L’idée est de synchroniser la fréquence de rafraîchissement du moniteur avec le nombre d’images par seconde envoyées par la carte graphique. Le but est d’éviter des phénomènes bien connus des joueurs tels que le déchirement d’image ou les chutes soudaines d’images par seconde qui contaminent l’expérience.

Ces technologies ont tendance à remplacer ce qui est souvent appelée « synchronisation verticale », qui a fait exactement le même travail, mais à une fréquence fixe. Par conséquent, la fréquence d’affichage est toujours restée la même, quel que soit le nombre d’images envoyées par votre carte graphique.

À l’origine, NVIDIA n’offrait sa technologie G-Sync que sur des écrans équipés d’une puce spécifique qui augmentait considérablement leur prix. Avec l’avènement d’AMD FreeSync, basé sur la norme AdaptiveSync et qui ne nécessite pas de composants spécifiques, NVIDIA a révisé sa copie et propose désormais une certification « G-SYNC Compatible » pour certains écrans FreeSync/Adaptive Sync. Par conséquent, la plupart des écrans de jeu actuellement vendus sont compatibles avec l’une ou l’autre des technologies.

Il existe cependant plusieurs niveaux de certification pour ces deux technologies. Le niveau de certification de votre écran dépendra notamment de sa capacité à exploiter tous ses la gamme de fréquences ou la précision de ses couleurs, bien qu’au final cela n’ait pas grand-chose à voir avec la technologie d’origine…

Dois-je modifier mon régime alimentaire ?

Lorsque vous assemblez votre nouvelle configuration, vous devez tenir compte de la puissance fournie avec vos composants. La carte graphique est, avec le processeur, le composant qui consomme le plus et son choix dépendra également de votre alimentation.

Avec une configuration « équilibrée », c’est-à-dire avec un processeur et une carte graphique de gammes similaires, voici nos recommandations pour choisir votre alimentation :

  • RTX 3080/RTX 3090:750 W – 850 watts
  • RTX 3070/RX 6800 XT : 650 W
  • RTX 3060 TI/RX 5700 XT : 600 W
  • RX 5600 XT/RTX 2060:55 W

De toute évidence, ces chiffres sont donnés à titre indicatif. et il faudra prendre en compte les différents composants de votre machine (SSD, disques durs, cartes supplémentaires) ainsi que tous les périphériques alimentés directement depuis le PC.

La série NVIDIA 3000 utilise un connecteur à la pointe de la technologie. Les alimentations ne sont pas nécessairement fournies avec le câble en question, mais les cartes, en revanche, sont vendues avec un adaptateur. Vous pouvez donc utiliser votre ancienne alimentation sans problème si vous n’avez pas besoin de la changer.

Quelle est la différence entre Hz et FPS (IPS) ?

La fréquence d’images (FPS ou IPS) et la fréquence de rafraîchissement (Hz) sont souvent confondues et modifiées. La fréquence d’images (FPS) fait référence à la fréquence à laquelle le système (et plus particulièrement le GPU) génère des images, tandis que la fréquence de rafraîchissement (Hz) fait référence à la fréquence à laquelle l’écran affiche les images finales.

Le lexique que vous devez connaître

Il existe de nombreuses nomenclatures et beaucoup de vocabulaire à connaître dans le monde des cartes graphiques. Voici les principales définitions qui vous aideront à mieux comprendre les fiches techniques de ces produits :

  • ray tracing  : la définition complète se trouve ci-dessus
  • DLSS  : est une technologie de suréchantillonnage de Nvidia pour améliorer le rendu des graphiques, elle consiste à augmenter l’échelle pour afficher des définitions plus larges avec de meilleures performances
  • Définition vs résolution  : Avant tout, ne confondez pas les deux termes
  • Riser  : est un harnais qui vous permet de déplacer la connexion PCIe x16 d’une carte mère, par exemple si vous souhaitez installer votre carte graphique verticalement dans le boîtier du PC
  • Flops  : un téraflop équivaut à un million de transactions par seconde, est une unité de mesure des performances de calcul d’une carte graphique
  • TDP  : est une puissance thermique nominale, TDP signifie Thermal Design Power (en anglais « Thermal Envelope ») et est une valeur exprimée en watts
  • Vitesse d’horloge  : nombre d’instructions qu’un processeur peut exécuter par cycle d’horloge, mais ne peut pas comparer la vitesse d’horloge d’un processeur et de la RAM
  • PCIe  : est le connecteur haut débit d’une carte mère qui utilise une carte graphique
  • GDDR/HBM  : est un type de RAM utilisé par les cartes graphiques, GDDR est la mémoire la plus courante (GDDR5 GDDR5X, GDDR6 et NowGDDR6x)

ARTICLES LIÉS