Peut-on retirer totalement son deuxième pilier ?

Projetez-vous de partir sous peu de la Suisse ou de vous lancer à votre propre compte ? Si votre réponse est oui, vous vous demandez certainement ce qu’il adviendra de votre deuxième pilier. Son retrait est soumis à un certain nombre d’exigences. Cet article indique s’il est possible de le récupérer intégralement ou non et dans quelles mesures cela peut se faire.

Le retrait du 2ème pilier lors d’un départ à la retraite

Le départ à la retraite reste le meilleur scénario si vous désirez entrer en possession de la totalité de la prévoyance professionnelle. En effet, le deuxième pilier a été mis en place pour faciliter l’après-retraite des travailleurs. Ainsi, ils continuent à vivre décemment et sans difficulté sans être un poids pour leur progéniture. De fait, les conditions d’un retrait de 2e pilier suisse ne sont pas compliquées dans ce cas de figure. Il suffira pour le concerné d’en faire la demande. Il recevra ensuite l’intégralité de ses avoirs en un versement ou en rente selon le cas. En outre, le processus est simple et peu chronophage.

A découvrir également : Les compétences à acquérir lors d'une formation en logiciel comptable

Le retrait du 2ème pilier pour financer un projet immobilier

Il est bien possible d’effectuer un retrait sans aller à la retraite. Seulement, ce n’est pas une somme que vous pouviez dépenser à votre guise. Elle est destinée à servir dans le cadre d’une demande de prêt bancaire pour un investissement immobilier.

Pour pouvoir retirer votre prévoyance professionnelle, la démarche est toute simple. Il faudra soumettre votre requête à votre caisse de pension en précisant si vous souhaitez récupérer la quasi-totalité de votre deuxième pilier ou une partie. Aussi, faut-il souligner que vous devez disposer d’au moins 20 000 CHF pour prétendre entrer en possession de votre 2ème pilier. Cliquez ici pour en savoir davantage.

A lire aussi : Quand doit-on retirer l'argent des parts sociales ?

Le retrait de votre prévoyance professionnelle pour entreprendre

Outre les cas ci-dessus mentionnés, retirer le 2ème pilier pour créer votre entreprise est aussi envisageable. En effet, organiser une collecte de fonds pour attirer de potentiels investisseurs requiert de grands moyens. La prévoyance professionnelle vient donc à point nommé.

Cependant, son retrait est soumis à deux conditions pour les personnes mariées et à une condition pour celles qui ne le sont pas. Pour ces dernières, il leur suffira de prouver qu’elles avaient occupé un poste en lien avec une caisse de pension. En ce qui concerne les autres, il leur faudra, en plus, le consentement de leur conjoint(e).

Le retrait du deuxième pilier en cas de départ de la Suisse

Entrer en possession de votre prévoyance professionnelle lorsque vous êtes en passe de quitter le territoire suisse dépend de deux facteurs : votre pays de destination et votre âge.

Si vous allez vous établir dans un pays non membre de l’Union européenne, votre capital vous sera restitué intégralement sans aucune condition particulière. Si, par contre, vous élisez domicile dans un pays de la zone UE cinq années avant d’avoir l’âge donnant droit à la retraite, vous n’obtiendrez que la partie non obligatoire du 2ème pilier. Le reste vous sera versé une fois l’âge atteint.

En bref, il est bien possible de retirer intégralement votre 2ème pilier. Il vous revient d’analyser les différentes conditions et vos projets personnels pour choisir la meilleure option qui s’offre à vous.

ARTICLES LIÉS