x

Reconnaître les sites frauduleux

Les malfaiteurs jouent avec le fonctionnement de la banque pour tromper les personnes en détresse. Ils sont aujourd’hui capables de monter des sites frauduleux qui imitent en tout point les sites officiels. Il convient de porter votre attention sur l’intégrité des sites que vous visitez et de procéder à la vérification de l’adresse IP. Lorsqu’elle vous semble suspecte, quittez le site. Ne parcourez que les sites https qui témoignent de la sécurisation du site.
 

La méthode des malfaiteurs pour appâter leurs victimes


Les escrocs utilisent énormément les réseaux sociaux pour trouver leurs victimes. Ils y déposent des annonces d’offres d’emprunt alléchantes, des prêts d’argent parfois trop avantageux avec des taux zéro et sans le moindre justificatif. Une fois appâté, l’emprunteur reçoit une proposition par mail, soit disant pour explorer plus en profondeur le système. C’est à ce moment qu’ils vous demandent une avance de frais supplémentaire de dossier pour l’ouverture de crédit. Ce serait pour couvrir les frais de notaire qui, pourtant n’existent pas dans le prêt entre particuliers. Cette demande doit vous alerter sur la suspicion de fraude.

L’usage de fausse identité fait également partie des méthodes. Vous recevez un mail provenant d’un ami qui s’avère en réalité être une tromperie. Il vous fait part de son offre de prêt tout en vous demandant une avance de frais de dossier. En aucun cas, ne procédez à aucun virement et ne délivrez aucune information permettant d’exploiter vos données personnelles pour avoir accès à votre compte ou pour voler votre identité.
 

Que faire en présence d’une tentative d’arnaque ?


Surtout, pas de virement hâtif car il s’agit purement et simplement d’une tentative d’arnaque. Dénoncez cette pratique auprès des autorités compétentes pour qu’elles fassent leur enquête. Ce qui est dommage, c’est que ces arnaqueurs opèrent la plupart du temps à l’étranger et échappent à la justice nationale. C’est donc à vous de prendre toutes les précautions nécessaires.


Les offres malhonnêtes sont souvent formulées dans un français approximatif. En effet, les escrocs opèrent le plus souvent depuis l’Afrique ou l’Europe de l’Est, des pays qui ne maitrisent pas cette langue. La multiplication des fautes doit également éveiller votre suspicion.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus