Dif CPF : pourquoi il est important de bien le calculer !

compte personnel de formation

Avec un compte personnel de formation (CPF), les salariés, qu’ils soient dans une entreprise privée ou publique, peuvent optimiser leurs aptitudes. En effet, le CPF est un dispositif grâce auquel celui qui y a droit cumule des heures de formation. Cependant, le compte personnel de formation était précédé par le droit individuel à la formation (DIF). Il est important de bien calculer les crédits CPF pour trouver la formation idéale à suivre.

Compte personnel de formation et DIF : ce que vous devez savoir

Avant le DIF, les employés n’avaient pas la possibilité de se former pour se conformer aux exigences techniques de l’emploi pour lequel ils ont été recrutés. Il fallait alors se tourner vers un professionnel qui dispose déjà des aptitudes recherchées, ce qui induit un licenciement de l’autre.

A lire également : Préparer sa retraite : se poser les bonnes questions

Heureusement, le droit individuel à la formation a été introduit en 2004. Il s’agit d’un dispositif de financement permettant aux salariés de se mettre à niveau via une formation au fur et à mesure que les spécifications techniques de leurs postes évoluaient.

Cependant, ce n’est pas toujours le but, car il est possible de se former pour entreprendre une reconversion professionnelle. Le DIF permettait de cumuler jusqu’à 120 h de formation sur 6 ans.

Lire également : Quelle épargne pour les jeunes ?

En 2015, le compte personnel de formation a été introduit pour remplacer le DIF. Même si le fonctionnement reste le même, le CPF permet de cumuler des crédits convertibles en euros. Il ne tient donc pas compte du temps de formation, mais de son coût, contrairement au DIF.

La grande différence se situe au niveau de l’utilisation. Par exemple, vous perdez votre DIF lorsque vous êtes licencié. Le compte personnel de formation est quant à lui, valable jusqu’à ce que vous alliez à la retraite.

DIF CPF : l’importance de bien le déterminer

Toutes les personnes qui ont une fois bénéficié du DIF avaient la possibilité de transférer les heures cumulées sur leur compte professionnel de formation. Elles ne seraient valides que si vous les transférez au plus tard le 30 juin 2021. Autrement, vous les perdez.

Tout comme le DIF, le compte personnel de formation était crédité en heures à ses débuts. Mais depuis 2019, les crédits sont convertis en euros. Un taux de conversion de 15 euros par heure est appliqué.

Avec un compte CPF, vous pouvez cumuler jusqu’à 150 heures sur 8 ans à raison de 24 h par an les 5 premières années contre 12 h les trois années suivantes. Ce cycle est à utiliser jusqu’à la retraite, ce qui vous donne un total de 750 heures pour 40 ans de service. Cette estimation concerne les travailleurs à temps plein. Pour ceux à temps partiel, le compte personnel de formation est crédité de 12 h par an.

Il est donc important de bien calculer votre crédit CPF pour bien choisir une formation. Il sera plus simple par exemple d’opter pour une formation que votre crédit permet de couvrir.

Cependant, il peut arriver que le crédit de votre compte personnel de formation ne suffise pas pour couvrir le montant de la formation choisie. Dans ce cas, vous avez plusieurs possibilités.

Il est possible de demander un abondement complémentaire à votre employeur. Vous pouvez également régler le montant restant sur fonds propres. Toujours dans le but de payer votre formation, vous avez la possibilité de profiter de l’aide de Pôle Emploi ou celle de l’AGEFIPH si votre condition le permet.

Les formations financées par le CPF : à quoi s’attendre ?

compte personnel de formation

Selon les régions, les formations pouvant être financées par un compte personnel de formation peuvent varier. Pour en avoir le cœur net et gagner du temps, vous pouvez vous renseigner sur le site officiel du CPF.

Par ailleurs, sachez qu’il est possible de vous former en langues vivantes, en gestion, en sécurité des biens et des personnes. De même, vous pouvez opter pour une formation dans le domaine des transports, dans le nettoyage, le secrétariat, etc.

Selon les formations à suivre, les durées peuvent varier. Ainsi, vous devez informer votre employeur dans chaque cas. Pour une formation dont la durée est moins de 6 mois, vous devez en demander une autorisation au moins deux mois (60 jours) à l’avance. Pour une période de formation plus longue, la demande devra être formulée au moins 120 jours à l’avance.

ARTICLES LIÉS