Assurance vie ou assurance décès ?

Assurance vie ou assurance décès

L’assurance vie et l’assurance décès sont essentielles pour un travailleur. Bien que leurs objectifs soient similaires, elles sont souscrites sur des bases différentes. À ce titre, la question de quelle assurance faut-il choisir se pose. Voici ce qu’il faut savoir de ces deux contrats d’assurance et les astuces pour bien choisir !

Assurance vie : avantages et inconvénients

L’assurance vie est un contrat d’assurance caractérisé par un produit d’épargne destiné à un bénéficiaire en cas de décès. Il peut être fait à titre de livret ou comme un plan d’épargne. Ainsi, souscrire une telle assurance présente de nombreux avantages, mais aussi certains inconvénients.

A découvrir également : Comment faire passer des tickets CESU papier ?

Avantages d’une assurance vie

Ce qu’il faut comprendre premièrement avec une assurance vie, c’est qu’elle est avantageuse aussi bien sur le plan fiscal, juridique que financier. En réalité, l’imposition est faite uniquement sur le revenu que génère votre placement. Mieux, votre argent est toujours disponible vous permettant de faire des rachats quand vous voulez.

Généralement, le souscripteur d’une telle assurance est l’assuré. Cependant, en ce qui concerne les bénéficiaires, il peut s’agir de descendants ou de conjoints. Néanmoins, vous pouvez modifier les bénéficiaires au besoin.

A découvrir également : Les plateformes boursières n'en finissent pas de faire parler d'elles

Par ailleurs, l’assurance vie est une opportunité pour effectuer des investissements sur des marchés financiers. Notez que cela est possible grâce à des unités de compte qui vous permettent également de diversifier vos investissements. À cela s’ajoutent les nombreuses garanties et bénéfices sur les droits de succession.

Inconvénients d’une assurance vie

Pour ce qui est des inconvénients d’une assurance vie, il en existe trois. Premièrement, ce sont les frais de gestion. En réalité, ils sont parfois exorbitants en raison de tout ce que cela doit couvrir. Frais d’entrée, d’arbitrale, de retrait et autres sont défalqués.

Cependant, vous avez la possibilité de choisir un mode de gestion abordable pour réduire ces frais. Aussi, il y a le taux de rentabilité de vos investissements qui baisse au fur et à mesure. Par ailleurs, le gros inconvénient est la perte de votre capital en raison des risques encourus en faisant ces investissements.

Assurance décès : avantages et inconvénients

L’assurance décès est basée sur un contrat de prévoyance. En effet, il consiste à verser continuellement une prime mensuelle qui sera remise à un bénéficiaire de votre choix en cas de décès. Cela a pour but de protéger ses proches à l’occasion.

Avantages de l’assurance décès

Comme l’assurance vie, c’est une assurance qui permet de jouir d’une bonne fiscalité. L’impôt est calculé en fonction de l’âge des cotisations effectuées.   L’assureur vous permet de définir le montant du capital qui servira d’assurance. De même, ce capital n’est pas soumis aux droits de succession.

Mieux, c’est vous qui choisissez le bénéficiaire et la manière dont il jouira du capital après votre décès. Par ailleurs, il est possible de souscrire une assurance décès temporaire ou vie entière.

Inconvénients de l’assurance décès

Malgré les avantages de l’assurance décès, il faut dire qu’elle présente certains inconvénients. Le principal inconvénient s’apprécie en cas de contrat temporaire. Sachez que si vous ne mourez pas avant le délai fixé, vous ne pourrez pas récupérer cette cotisation.

Autrement dit, vous perdez tout ce que vous avez cotisé. Mieux, en cas de suicide, le capital n’est pas versé, à condition que cela s’inscrive dans un délai de carence d’un an.

Choix entre assurance vie et assurance décès

Plusieurs similitudes existent entre l’assurance vie et l’assurance décès. Bien que les deux soient des contrats valables après un décès, certaines différences font que l’une est plus envisageable que l’autre.

Par exemple, en choisissant une assurance vie vous avez une opportunité de disposer du capital de votre vivant. Vous pourrez faire un rachat partiel ou total en cas de besoin ou de situation difficile. Mieux, votre capital grandit au fur et à mesure que la cotisation perdure.

En revanche, l’assurance vie est un contrat de prévoyance qui ne peut qu’être accessible après le décès. Qui plus est, vos bénéficiaires ne peuvent en bénéficier si le décès est survenu accidentellement ou en cas de maladie. Il est donc judicieux d’opter pour une assurance vie tout en tenant compte des éventuels risques qui y sont également liés.

L’assurance vie et l’assurance décès sont deux contrats d’assurance visant à couvrir ses arrières après un décès. Cependant, le contrat d’assurance vie est jugé plus avantageux que le second.

ARTICLES LIÉS