Les risques liés au trading bancaire

trading bancaire

Les aléas du trading bancaire sont des détails importants souvent négligés. En effet, l’activité ne procure pas que des bénéfices. Vous vous exposez constamment à des risques, et ce, que vous soyez débutant, amateur ou professionnel. Des dangers financiers, des risques d’escroquerie sans oublier ceux liés à votre santé mentale sont observés. Pour plus de détails, lisez ce qui suit.

Les risques de crédit

Les risques de crédit représentent une majeure préoccupation pour les banques. En effet, ils font référence à la possibilité qu’un ordre monétaire en cours ne soit pas remboursé comme convenu. Il existe plusieurs formes de risques de crédit. Cependant, ils sont très faibles pour les traders individuels.

A lire en complément : Quels sont les avantages d'un compte en ligne ?

Aléa de règlement sur les marchés financiers

Ce risque se produit en raison du décalage des fuseaux horaires sur les différents continents du globe terrestre. C’est ce qui explique le trading des devises à différents prix et moment au cours d’une même journée. En effet, les dollars néo-zélandais et australiens sont crédités en premier. Ensuite, c’est le yen japonais puis les devises européennes et le dollar américain.

Cet ordre affecte les paiements sur les marchés financiers. Par conséquent, un crédit peut être effectué à une partie qui se déclare ou est déclarée insolvable. Cela a lieu bien avant que cette dernière n’exécute ses propres paiements. Pour mesurer ce risque, il faut considérer la valeur du marché de votre portefeuille de devises et l’exposition potentielle.

A voir aussi : Retrait d'argent d'un compte bloqué : démarches et astuces efficaces

La défaillance de la contrepartie pour les contrats à terme

Sur les marchés boursiers comme le forex, les contrats gré à gré sur les devises ne sont pas tradés. C’est pareil pour les traités au comptant. Généralement, ce sont les FCM et les banques qui agissent en tant que contrepartie sur ces marchés. Ainsi, l’exécution de ces contrats sur devises n’est pas garantie par une chambre de compensation ou une bourse.

Ce risque est la conséquence de l’incapacité ou du refus d’exécution des conventions par les contreparties avec lesquelles la banque a signé. Le risque de défaillance se produit lorsqu’une tierce partie a des actions achetées ou des positions en cours sur le forex par exemple. En outre, les grands investisseurs ne sont pas obligés de continuer à placer des ordres sur les marchés boursiers.

Les risques de taux

trading bancaire

Dans le domaine du trading, les risques de taux sont énormes, divers et souvent liés à la gestion du capital.

Ratio de change

Le risque des taux de change est engendré par les variations de la valeur des devises. Nul doute qu’il est basé sur l’effet des changements permanents et généralement volatils de l’offre et de la demande. En effet, lorsqu’une position est en cours, elle est soumise à tous les changements de prix sans exception. Assez important, ce risque doit être évalué sur la perception du marché ainsi que l’évolution des devises.

Taux d’intérêt

L’aléa du taux d’intérêt est lié au profit et à la perte générés par les fluctuations des spreads à terme. Il s’agit d’un risque pertinent pour les opérations à terme, les échanges de devises et les options. L’approche courante pour minimiser ce risque consiste à séparer les décalages (six mois et plus de six mois). Il est également conseillé de se fixer des limites à la taille totale des asymétries.

ARTICLES LIÉS