Quelles sont les mutuelles qui remboursent le mieux ?

Que votre société mutuelle soit soutenue par votre entreprise ou non un employé, il est important de vous rembourser en termes de remboursement des différentes mutuelles. Quels sont ceux qui paient le mieux et quelles sont les options les plus attrayantes ? Élargir les conditions de remboursement des fonds communs de placement et les mesures à prendre pour obtenir des remboursements appropriés.

Les obligations d’entreprise

Êtes-vous un employé d’une entreprise ? Votre employeur est obligé de souscrire votre compte à une société mutuelle. En fait, depuis 2016, la loi exige que tous les employés d’une entreprise soient membres de la couverture santé. Les entreprises sont tenues de couvrir au moins 50 % de la couverture santé de leurs employés. La couverture des bénéficiaires salariés (enfants et conjoint) est possible mais n’est pas obligatoire pour l’employeur.

Si les employés ne veulent pas s’abonner à la mutualité, ils ont la possibilité de refuser couverture santé offerte par votre employeur, à condition qu’il réponde à certaines conditions :

A découvrir également : Comment choisir une bonne assurance habitation ?

  • Le salarié a déjà une société mutuelle active
  • L’employé dispose, grâce à une personne autorisée, d’une mutualité
  • L’employé a un contrat fixe de moins de trois mois
  • Les employés travaillent à temps partiel ou en tant qu’apprentis, et l’inscription à la couverture maladie représente plus de 10 % de leur salaire.

Si le salarié est licencié pour une cause autre qu’une faute grave, la mutuelle peut être retenue pendant toute la durée de la couverture chômage de l’employé.

Si, au cours d’un contrat de travail, le salarié doit suspendre temporairement son contrat mais que son salaire est maintenu, la mutuelle reste valide. C’est le cas, par exemple, en cas de congé de maladie.

A lire en complément : Comment obtenir attestation annuelle Assedic ?

En revanche, si le salarié ne reçoit pas d’indemnisation en cas de suspension du contrat, telle qu’un congé parental, il n’a pas droit à des mutuelles.

Comment choisir votre société mutuelle

Si vous n’êtes pas salarié et que vous souhaitez choisir une couverture santé adaptée à votre situation, nous vous recommandons de revoir les modalités de remboursement.

Voici quelques conseils pour comparer les différentes couvertures saines :

Le ticket utilisateur correspond au montant remboursé à partir du tarif de base du professionnel. Ainsi, par exemple, si un médecin pratique le taux conventionnel et que la sécurité sociale rembourse 70 % de la consultation, une mutualité dont les frais d’utilisation de 100 % remboursent les 30 % restants.

Si le médecin pratique des suppléments, de nombreux régimes de santé proposent des billets d’utilisateur supérieurs à 100 %, ce qui permet de couvrir cette différence. Pour sélectionner la mutuelle qui vous convient le mieux, vous devez tenir compte de cette méthode de calcul.

Si vos médecins habituels facturent des tarifs beaucoup plus élevés que les tarifs conventionnels, vous devrez opter pour couverture santé qui offre des billets de modérateur supérieurs à 100 %.

De plus, si vous devez subir des soins particulièrement coûteux (optique, appareils auditifs, etc.), vous devrez également étudier les méthodes de remboursement des mutuelles dans ce domaine spécifique.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site delamaaf

ARTICLES LIÉS