Est-il possible de faire un crédit en CDD ?

Le crédit auto répond aux mêmes limites que les autres prêts à la consommation en termes de critères d’admissibilité. Il est nécessaire d’assurer une situation suffisamment stable et un revenu suffisamment élevé pour convaincre la banque de prêter une somme d’argent.

La situation de l’emploi est l’un des éléments importants examinés par les organisations, et le fait d’avoir un contrat à durée déterminée, qui n’est pas un atout, n’est pas non plus un obstacle à l’obtention d’un crédit automobile.

Lire également : Comment bien négocier son crédit avec un courtier ?

Qu’est-ce que le crédit auto ?

Le crédit automobile est un type de crédit à la consommation de la catégorie concernée , ce qui signifie que l’argent emprunté ne peut être utilisé que pour financer une dépense déjà définie et prouvée, comme un prêt de travail, par exemple.

L’une de ses caractéristiques est donc un montant inférieur à un prêt hypothécaire, et normalement le prêt automobile est limité à 60 000 euros, et sa période de remboursement varie de 5 à 7 ans, selon que le véhicule est neuf ou d’occasion.

A lire également : Quel est le meilleur effet de levier ?

L’aspect touché d’un prêt automobile offre un avantage en termes de taux d’intérêt , ainsi que de la protection de l’emprunteur, qui ne rembourse le prêt que si la transaction a été validée.

En plus de la preuve standard requise pour un crédit à la consommation, le crédit automobile exige une preuve d’utilisation de l’argent, comme un bon de commande d’un concessionnaire, par exemple.

Par conséquent, le dossier comprendra un certain nombre d’éléments visant à démontrer à l’organisation la solvabilité du demandeur et sa bonne capacité à rembourser le prêt automobile.

Les critères d’obtention

Comme pour les autres crédits, le crédit auto ne peut être obtenu que si un certain nombre de critères sont remplis. Il vise à rassurer la banque et à minimiser les risques d’incidents de remboursement, en garantissant la solvabilité de l’emprunteur.

Par conséquent, l’individu devra fournir une preuve de paiement, qui prouvera que ses revenus sont suffisants en par rapport aux paiements mensuels prévus pour ce crédit auto.

L’utilisation d’un simulateur en ligne peut être utile à ce stade, en calculant rapidement le montant des paiements mensuels possibles en faisant varier la période de remboursement et le montant du crédit.

Même pour un prêt à la consommation, il est recommandé de limiter le taux d’endettement pour convaincre plus facilement les organisations.

En plus des revenus, le statut professionnel du demandeur peut être déterminant pour obtenir ce type de prêt. Plus l’organisation est stable, plus elle sera en mesure d’accéder à la demande de crédit automobile et plus les conditions seront avantageuses.

Par conséquent, les profils les plus privilégiés sont ceux des contrats permanents, ou dans le statut des fonctionnaires, car ces situations garantissent la sécurité de l’emploi et la stabilité des revenus à moyen terme, du moins pour la durée du remboursement du crédit.

D’autres situations professionnelles, comme un emprunteur en contrat à durée déterminée, un travailleur indépendant ou un intérimaire, auront plus de difficultés à convaincre l’organisation, mais il est tout à fait possible d’obtenir un prêt auto.

Fournir d’autres garanties pour un contrat à durée déterminée

La limite d’un CDD pour obtenir un prêt automobile est le manque de visibilité des revenus à moyen terme et, par conséquent, la capacité de rembourser un prêt dans les 5 prochaines années.

Par conséquent, l’emprunteur devra compenser cette faiblesse en fournissant d’autres garanties, de nombreux éléments pouvant servir à rassurer les établissements de crédit.

Dans un premier temps, il faut prouver que, malgré ce statut de CDD, il existe une certaine ancienneté dans un type de poste, ou au sein d’une entreprise donnée ou dans un secteur particulier.

Cela montre qu’à la fin du contrat actuel, il sera rapide et sûr de trouver une autre mission. De plus, il est important que le demandeur accumule plusieurs CDD au cours des dernières années et qu’il n’ait pas ou ait peu de temps d’arrêt.

Ensuite, la personne titulaire d’un contrat à durée déterminée doit prouver que son revenu est suffisant pour les paiements mensuels attendus, avec un taux d’endettement bien inférieur à 33 %.

Il est également conseillé de présenter une bonne gestion des comptes bancaires, avec quelques économies en particulier, ainsi que peu ou pas de recours au découvert bancaire.

Ces habitudes de gestion financière feront preuve de sérieux et de repos pour éviter les problèmes de remboursement.

Un élément important peut également être de faire la demande au début de la CDD, lorsqu’il reste un certain nombre de mois, ce qui limitera considérablement le risque pour l’organisation.

Enfin, il est également possible de s’adresser à un coemprunteur, qui a par exemple un contrat permanent, pour donner plus de sécurité à la banque.

ARTICLES LIÉS