Comment signer les statuts association ?

Sans nécessairement connaître la BA-BA, ni le rôle des associations, nous en connaissons tous au moins une. Cet article vous permettra d’en savoir plus sur les bonnes façons d’adopter pour créer une association.

Établir une assemblée générale constituante

L’assemblée générale (AG) qui constitue une association est le rassemblement de toutes les personnes susceptibles d’en devenir membres. Son but est de former l’association en projet. Cette assemblée n’est obligatoire que pour les associations de chasse communales ou intercommunautaires agréées, mais il est fortement recommandé que toutes sortes d’associations permettent aux membres d’établir les règles essentielles qui permettront à la future association de fonctionner.

A lire également : Est-ce que l'AAH va augmenter en 2021 ?

Dans la pratique, il faut d’abord se réunir par écrit l’Assemblée générale constituante à toutes les personnes qui pourraient adhérer à la future association. La réunion peut également avoir lieu, par exemple, dans une maison d’associations.

Comment se déroule une AG constitutive ?

Les participants doivent d’abord nommer un président de séance et un secrétaire de session. Ensuite, les initiateurs du projet de partenariat prennent la parole. Ils présentent les actes qu’ils ont déjà accomplis au nom et au nom de la future association. Il y a ensuite un débat entre toutes les personnes présentes.

A lire également : Pourquoi aller dans un incubateur ?

Les différents éléments sont soumis au vote des participants à l’Assemblée Générale constituante : statuts, but précis de l’association, conseil d’administration, etc. En général, les personnes qui votent contre n’adhèrent tout simplement pas à l’association.

En passant, un rapport devrait être rédigé. Il devra inclure :

    • Les noms des personnes présentes, y compris ceux qui ne seront finalement pas membres de l’association
    • Transcription des débats
    • Questions mises au vote Résultats du vote
    • (en précisant notamment quelles personnes ont voté pour les statuts à préciser)
    • Nom des personnes nommées membres d’un conseil d’administration, si le constituant de l’Assemblée générale a nommé

Choix d’un siège social

Lors de la création d’une association, vous aurez nécessairement besoin d’un siège social. En effet, comme une entreprise, une association doit bénéficier d’une adresse utilisée principalement pour recevoir des courriers officiels. Il est tout à fait possible de choisir une adresse pour le siège social différente de celui dans lequel les membres de l’association mènent leurs activités.

Rédaction des statuts de l’association

Selon le site Web du gouvernement, les statuts de l’association sont la signature d’un contrat par au moins deux personnes qui s’engagent l’une envers l’autre. Ce contrat est un contrat de droit privé soumis au principe de la liberté contractuelle (= la liberté de signer un contrat avec la personne souhaitée).

Les signataires peuvent librement définir la forme et le contenu des statuts. Toutefois, il est fortement recommandé de mentionner quelques éléments :

  • Titre de l’association, son objet, sa durée et son siège social
  • Conditions d’admission et de révocation de ses membres
  • Règles d’organisation et de fonctionnement de l’association et détermination des pouvoirs conférés au Membres responsables de son administration
  • Conditions de modification des statuts et conditions de dissolution de l’association
  • Règles selon lesquelles les actifs seront alloués en cas de dissolution volontaire, statutaire, prononcée en cour ou par décret.

De toute évidence, les statuts doivent être rédigés en français.

Nomination des membres responsables

Tout d’abord, il est nécessaire de nommer un président, c’est-à-dire un membre chargé de diriger et de représenter les autres membres. Pour assister ce président dans la gestion financière de l’association, vous pouvez également nommer un trésorier. Enfin, un secrétaire vous sera également utile pour la gestion et l’administration.

Ils peuvent également avoir un ou plusieurs adjoints. Ces membres remplaceront le président, le trésorier ou le secrétaire. Il a donc pour rôle de mener à bien les missions du Bureau en l’absence des membres permanents. Et pour une période de temps déterminée.

Mise en place d’un règlement intérieur

Cette étape est facultative. Le règlement comprend toutes les règles qui complètent ses dispositions légales. Il clarifie et donne donc des détails sur les conditions de fonctionnement internes de cet organisme. Facilement modifiable, il permet également de surveiller les activités de ce dernier. Par conséquent, l’avantage de ce règlement, même s’il est facultatif, est qu’il est flexible.

Faire une déclaration dans le registre des associations

Pour acquérir la personnalité juridique et la capacité juridique, les fondateurs de l’association doivent faire une déclaration au registre des associations qui aboutit à une publication dans le JOAFE, le Journal officiel des associations d’entreprises et des fondations.

Cette déclaration doit indiquer plusieurs éléments :

  • Le titre de l’association tel qu’il apparaît dans les statuts dans un maximum de 250 caractères (espaces et signes inclus), ainsi que le logo, le cas échéant, sa finalité et sa fonction, afin que les fondateurs souhaitent être publiés dans JOAFE
  • Adresse du siège social
  • Date de la réunion au cours de laquelle il est décidé de la création de l’association

Il devrait également contenir en annexe :

  • Une copie du procès-verbal de la réunion constituante signée par au moins un fonctionnaire et incluant le nom et le prénom du signataire,
  • Une copie des statuts, datée et signée par au moins 2 dirigeants et incluant leur nom, prénom et fonction au sein de l’association,
  • La liste des fonctionnaires mentionnant leur nom, profession, domicile et nationalité,
  • La liste des associations affiliées dans le cas d’un syndicat ou d’une fédération d’associations
  • Mandat portant la signature d’un fonctionnaire, si la procédure a été effectuée par une personne obligatoire
  • Une enveloppe payée au taux actuel (20 grammes) libellée dans le nom et adresse de l’adresse, dans le cas où la procédure est effectuée par

Où faire une déclaration ? 

  • Il est possible de le faire en ligne, à l’aide de vos identifiants service-public.fr
  • Directement dans le Registre des associations
  • Par e-mail au Registre des associations

Le Registre des associations délivre un reçu dans les 5 jours suivant la livraison du dossier de déclaration de création complet. Ce dernier est envoyé par courrier électronique ou, à défaut, par courrier postal. Ce document contient le numéro d’enregistrement de l’association dans le National Directory of Associations (NAS). Numéro à garder obligatoire, à utiliser pour toutes les procédures effectuées pour le compte de l’association.

Il s’agit du document de déclaration à soumettre.

ARTICLES LIÉS