x

Le PTZ réhabilitation, réservé aux primo-accédant

Comme avec le PTZ classique, le PTZ travaux s’adresse uniquement au primo-accédant. Le demandeur ne doit pas avoir été propriétaire de son logement depuis plus de deux ans. D’autre part, son revenu doit respecter les conditions de ressources définies par la loi.

Des travaux constituant plus de 25% de l’investissement total

Pour bénéficier du PTZ, les travaux doivent constituer au moins 25% du coût de l’investissement total. Les travaux doivent surtout permettre une réhabilitation complète, c’est-à-dire une remise à neuf du logement. Le dossier de crédit doit notamment comprendre un devis de travaux ainsi qu’un justificatif de réalisation des travaux.

Une enveloppe jusqu’à 30000€

Le PTZ réhabilitation est plafonné à 30000€ sans pour autant dépasser 40% de l’investissement total. Le montant du prêt évolue ensuite en fonction du revenu de l’emprunteur et du nombre de personnes à charge. Ces mêmes critères définiront la durée de remboursement du prêt. Vous trouverez sur Mon portail finance des outils performants pour simuler votre PTZ.

L’Eco PTZ pour les travaux d’amélioration énergétique

Il existe un certain nombre de travaux qui peuvent bénéficier d’un Eco PTZ. Ce sont des travaux destinés à améliorer la performance énergétique d’un logement. Il s’agit entre autre des travaux d’isolation, du remplacement d’un système de chauffage par un modèle plus économique et écologique, le remplacement des vitres par un double vitrage, etc.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus